Qui sommes-nous ?

En savoir un peu plus sur le Festival Cinéma et Droits Humains et Amnesty International.


Le festival

 

Pourquoi ce festival?

Le Festival Cinéma et Droits humains est un événement organisé par les militants d’Amnesty International Paris, la structure d’animation parisienne d’Amnesty International France.

Le festival cherche :

  • à penser l’engagement autour d’un moment de cinéma ;
  • à inviter un public cinéphile à s’interroger sur la réalité des droits humains.

Le 7ème art est le médium capable d’illustrer et de rendre palpable un concept trop souvent abstrait : les droits humains. Parce que c’est un art, il peut le faire sous une forme originale, attrayante, parfois drôle, parfois émouvante, souvent déconcertante mais qui laisse rarement indifférent. Convaincus qu’en montrant le monde, le cinéma peut apporter une contribution pertinente aux questionnements qui l’agitent, les militants parisiens d’Amnesty voient dans ce festival un levier supplémentaire de leur action.

Le Festival Cinéma et Droits Humains fait le choix d’une programmation artistiquement exigeante et promeut le format court au travers d’une compétition non dotée.

À l’étranger, une formule qui a déjà largement fait florès : Amnesty International Travelling Film Festival, Festival de Cine y Derechos Humanos de Barcelona, Human Rights Watch Film Festival (NYC), etc.

À Paris, le Festival Cinéma et Droits humains touche un public chaque année plus large. L’année dernière, le Festival a rassemblé plus de 900 spectateurs.

Why this Festival?

The Festival Cinéma et Droits Humains is a cultural event organised by the Paris division of Amnesty International France.

The festival aims at:

  • considering engagement through an instant of cinema;
  • inviting the “cinephile” public to examine the reality of human rights.

Cinema can perfectly illustrate and make tangible a concept that is too often quite abstract: human rights. Its artistic approach allows us to address human right issues through many different ways: aesthetic, humour, emotion or confusion. They rarely leave anyone indifferent. As they are convinced that cinema can bring an added value to the understanding of complex human right issues, Amnesty International’s activists see in the organisation of this Festival an innovative way to support their action.

The Festival Cinéma et Droits Humains favors a programming that is artistically ambitious and promotes short movies through a competition.

Similar festivals have so far proven to be successful abroad: Amnesty International Travelling Film Festival, Festival de Cine y Derechos Humanos de Barcelona, Human Rights Watch Film Festival (NYC), etc.

In Paris, the Festival Cinéma et Droits Humains attracts a wider audience every year. , the Festival gathered more than 900 viewers.

Organisation

Le Festival Cinéma et Droits Humains est organisé par les bénévoles d’Amnesty International Paris, avec le soutien d’Amnesty International France.

Les longs-métrages projetés servent de base à des débats dans le cadre des thématiques actuelles d’Amnesty International. En revanche, tous ne sont pas nécessairement officiellement soutenus par Amnesty International. De même, les courts-métrages retenus pour la compétition ne sont pas officiellement soutenus par Amnesty.

Un festival non lucratif

Le festival est un événement non lucratif pour Amnesty International Paris. Au contraire, il est financé par l’action des militants parisiens au cours de l’année. Les ventes de billets servent à couvrir – partiellement – les frais tels que la location de la salle, l’impression des supports, etc.

Nous soutenir

Pour nous soutenir, c’est très simple : venez au festival, et parlez-en autour de vous !

Le festival n’accepte pas les dons ; si vous souhaitez faire un don (même symbolique), il est possible de le faire directement à Amnesty France.


Amnesty International

Créée en 1961, Amnesty International est un mouvement mondial et indépendant de 3 millions de personnes qui oeuvrent pour le respect, la défense et la promotion de tous les droits inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948. Amnesty International a reçu le Prix Nobel de la paix en 1977. Amnesty International France (AIF) a été créée en 1971. Son financement repose sur la générosité du public (plus de 240 000 donateurs), sur les ventes de produits de soutien et les cotisations de ses membres (plus de 18 000). AIF est agréée par le Comité de la charte du don en confiance.

Pour un monde plus juste

La vision d’Amnesty International est celle d’un monde où chacun peut se prévaloir de tous les droits énoncés dans la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 et dans d’autres textes internationaux relatifs aux droits humains. Afin d’être fidèle à cette vision, Amnesty International se donne pour mission de mener des recherches et des actions visant à prévenir et faire cesser les atteintes graves à l’ensemble de ces droits.

De la recherche à l’action

Les enquêtes, menées par les chercheurs sur le terrain et au travers du recoupement d’informations, donnent lieu à la publication régulière de communiqués et rapports (dont le rapport annuel). Ces informations rendent compte de la situation des droits humains dans le monde et sont à la source des pressions exercées sur les autorités et décideurs (gouvernements, organisations internationales, groupes armés, entreprises et autres agents non gouvernementaux), de la mobilisation des militants (écritures de lettres et signatures de pétitions, rassemblements et manifestations, débats publics et éducation aux droits.

Le pouvoir de l’indépendance

La solidarité internationale, qui est au coeur de toutes les actions d’Amnesty International, se nourrit de nos principes d’indépendance et d’impartialité. Amnesty International est indépendante de tout gouvernement, de toute tendance politique, de toute croyance religieuse et est donc en mesure de dénoncer les violations des droits humains partout dans le monde, en toute impartialité. Le mouvement fonctionne et finance ses actions grâce au soutien financier des membres et des donateurs. Amnesty International n’accepte aucune subvention ou don des Etats, des partis politiques et ne sollicite pas les entreprises.

Une ambition qui évolue

En cinquante ans, Amnesty International a profondément évolué. Son champ d’intervention, initialement limité aux prisonniers d’opinion, s’est étendu à l’ensemble des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels inscrits dans la Déclaration universelle des droits de l’homme.

 

www.amnesty.fr