Sélection de longs-métrages 2014

6 longs-métrages furent projetés lors de cette édition 2014, du 5 au 11 novembre, à 20h30, au Reflet Médicis.


Spartacus & Cassandra

Spartacus & Cassandra

d’Ioanis Nuguet

Deux enfants roms sont recueillis par une jeune trapéziste dans un chapiteau à la périphérie de Paris. Un havre de paix fragile pour ce frère et sa sœur de 13 et 10 ans, déchirés entre le nouveau destin qui s’offre à eux, et leurs parents vivant dans la rue.

Mercredi 5 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Avant-première

Soirée d’ouverture du Festival. La projection fut suivie d’un débat en présence du réalisateur, Ioanis Nuguet.

Durée : 81 min
Pays : France
Année de réalisation : 2014
Production : Nour Film


Stand

Stand

de Jonathan Taïeb

Un meurtre homophobe vient d’être commis en Russie. Anton et Vlad croient en avoir été témoin et se lancent dans une enquête. L’aventure n’est pas sans danger et tout est mis en péril mais Anton pense s’approcher d’une vérité…

Jeudi 6 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Avant-première

La projection fut suivie d’un débat en présence du réalisateur, Jonathan Taïeb.

Avec : Renat Shuteev, Andrey Kurganov, Andrey Koshman et Ekaterina Rusnak
Durée : 93 min
Pays : France
Année de réalisation : 2014
Production : Grizouille production


Les procès de Moscou

Les procès de Moscou

de Milo Rau

Le documentaire de Milo Rau propose une reconstitution des procès de Moscou mettant en scène juges, plaignants et accusés à l’intérieur du Centre Zacharow. L’originalité du film : les protagonistes ne sont pas joués par des comédiens – ce sont les artistes, les avocats et les juges qui rejouent les procès de Moscou.

Samedi 8 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Première diffusion en salle en France

La projection fut suivie d’un débat.

Durée : 93 min
Pays : Allemagne
Année de réalisation : 2014
Production : Fruitmarket Kultur und Medien / International Institute of Political Murder


Iranien

Iranien

de Merhan Tamadon

Iranien athée, le réalisateur Mehran Tamadon a réussi à convaincre quatre mollahs, partisans de la République Islamique d’Iran, de venir habiter et discuter avec lui pendant deux jours. Dans ce huis clos, les débats se mêlent à la vie quotidienne pour faire émerger sans cesse cette question : comment vivre ensemble lorsque l’appréhension du monde des uns et des autres est si opposée ?

Dimanche 9 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Avant-première

La projection fut suivie d’un débat en présence du réalisateur, Merhan Tamadon

Durée : 105 min
Pays : France, Suisse
Année de réalisation : 2014
Production : Box production/atelier documentaire


Les manuscrits ne brûlent pas

Les manuscrits ne brûlent pas

de Mohammad Rasoulof

Khosrow est un tueur à gage. Sous l’autorité de Morteza, ils partent tous deux en mission pour un assassinat commandité. Le meurtre doit être mis en scène pour faire croire à un suicide. Les deux tueurs doivent changer leur plan initial au dernier moment… Le réalisateur d’Au revoir signe de nouveau un pamphlet violent et envoûtant, à charge contre la dictature iranienne.

Lundi 10 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Inédit en France

La projection fut suivie d’un débat.

Durée : 134 min
Pays : Iran
Année de réalisation : 2013
Production : Elle Driver


Hope

Hope

de Boris Lojkine

Alors qu’il traverse le Sahara pour remonter vers l’Europe, Léonard, un jeune Camerounais, vient en aide à Hope, une Nigériane. Dans un monde hostile où chacun doit rester avec les siens, ils vont tenter d’avancer ensemble, et de s’aimer.

Mardi 11 novembre 2014, 20h30 au Reflet Médicis

Avant-première

La projection fut suivie de la cérémonie de clôture du Festival, durant laquelle a eu lieu la remise des prix.

Durée : 91 min
Pays : France
Année de réalisation : 2014
Production : Zadig production