L’édito

© Cyril Marcilhacy et Pierre Morel

 

L’édito de Camille Blanc, Présidente d’Amnesty International France

A l’heure où la diffusion instantanée de l’information repose de plus en plus sur les images, où chacun d’entre nous peut filmer et se filmer, photographier et se photographier, cette affirmation n’a jamais été aussi vraie. Les images envahissent nos écrans et nos vies, s’annulent et se remplacent au gré des événements. A tel point que parfois leur sens nous échappe.

Dans ce contexte, le cinéma continue d’exposer des images construites et réfléchies et des cinéastes s’emparent de plus en plus de sujets liés aux violences et aux soubresauts du monde. Un tel cinéma  nous éclaire et nous mobilise parce qu’il donne la parole aux victimes des violations des droits humains et prolonge ce que les rapports d’Amnesty International dénoncent. Il provoque des émotions, suscite l’indignation et nous donne envie d’échanger, de débattre et de comprendre la manière dont nous pouvons chacun contribuer à changer le monde.

Pour sa 8ème édition, le Festival Cinéma et Droits Humains entend se faire l’écho d’un cinéma engagé.

A travers la sélection, nous mettons en avant des films en résonance aux campagnes d’Amnesty International et incarnent le combat pour la défense des droits humains. Notre programme met la lumière sur les violences faites aux femmes et aux enfants (Jusqu’à la Garde de Xavier Legrand, Maman Colonelle de Dieudo Hamadi et I am not a witch de Rungano Nyoni ), sur  la condition des réfugiés en France (Une Saison en France de Mahamat-Saleh Haroun), sur la transexualité et le changement de sexe (Coby de Christian Sonderegger) ou encore sur l’exploitation humaine au temps de la mondialisation (Makala d’Emmanuel Gras).  Les séances seront toutes accompagnées de débats.

Quand aller au cinéma est un acte d’engagement…

 

Camille Blanc, octobre 2017

Présidente d’Amnesty International France

 


Pourquoi ce festival?

Le Festival Cinéma et Droits Humains est un événement organisé par les militants d’Amnesty International Paris, la structure d’animation parisienne d’Amnesty International France.

Il se caractérise, entre autre, par sa capacité à montrer à travers des oeuvres exigeantes, de fiction ou documentaires, la réalité des luttes menées aujourd’hui pour la défense des droits humains.

Le Festival Cinéma et Droits Humains se veut le miroir de ces combats afin de sensibiliser le spectateur et initier un engagement.

Why this Festival?

The Festival Cinéma et Droits Humains is a cultural event organised by Amnesty International supporters and associcated with the Paris division of Amnesty International France.

The ability to portray modern day struggles in the fight for human rights through powerful films, whether fiction or documentary, is one of the main traits of this festival.

The festival acts as a mirror for these struggles, increasing spectators’ awareness and initiating engagement.