cinema-droits-humains.org
Actus Cinema

Coronavirus. Coup d’envoi du Festival du Film court en plein air de Grenoble sur la toile du… web

Notez cet article



C’est le plus ancien rendez-vous du film court en France, le Festival du Film court en Plein air de Grenoble se tient depuis 1978, mais Covid 19 oblige, la 43ème édition démarre ce mardi 30 juin en ligne, avec à l’affiche, une soixantaine de films en compétition, et des modalités singulières

“Un voyage immobile, la contemplation attentive d’un horizon à découvrir”  c’est la légende de l’affiche qui avait été créée par Julien Saniel,  de l’Atelier Chambre Noire, à partir d’une image signée Marie Gatti, pour cette 43ème édition du Festival, bien avant la pandémie qui s’est abattue sur la planète.

“Elle évoque l’été, le temps suspendu et l’Ailleurs et résonne aujourd’hui autrement, (…) autrement, comme la métaphore de la forme nouvelle et singulière que notre festival va prendre cette année” se console la Médiathèque de Grenoble qui a annoncé que le Festival ne se tiendrait pas, comme d’habitude, au coeur de la place Saint-André, en plein centre de Grenoble.

Renoncer à vous présenter les films sur grand écran, dans leur écrin naturel, au cinéma Berto, sur la Place Saint André et dans les cinémas partenaires, est une grande tristesse, mais la version en ligne du festival sera l’occasion d’inventer ensemble, de vous proposer d’expérimenter avec nous.” assure-t-elle sur sa page Facebook et son compte twitter.

 

Alors que le Festival a au fil de sa longue existence, souvent dû composer avec les aléas climatiques, ou encore avec une affluence de public devenue parfois difficile à gérer, les organisateurs ont en effet préféré renoncer à déployer le grand écran blanc sur la petite place.

Même si les cinémas ont rouvert les rideaux de leurs salles, les contraintes liées au Covid 19 étaient dans la configuration des lieux trop compliquées à appliquer pour le Festival, comme les brasseries-restaurants qui tout autour sont parties prenantes de cet événement devenu un rendez-vous incontournable .

Cette édition devra hélas se priver de l’atmosphère, toujours envoûtante, de découvrir un film en plein air, au creux de la nuit et de ses chuchotements. 

 mettre en lumière le travail magnifique des réalisatrices et réalisateurs, et prendre le pouls, malgré tout, du cinéma d’aujourd’hui ».

Le coup d’envoi sera donné en ligne à 20 heures 30 dès ce mardi 30 juin, jusqu’au 4 juillet, pour “malgré tout mettre en lumière le travail magnifique des réalisatrices et réalisateurs, et prendre le pouls, du cinéma d’aujourd’hui “.

A l’affiche, une soixantaine de films en compétition, pour une dizaine de prix, dont le Prix du Public, qui les regarder…et donner leur choix de coeur sur internet.

Les stages, les ateliers, et les master classes auront bien lieu, également sur internet, par visioconférence via l’application Zoom, et sur inscription par email , bref une nouvelle façon, contrainte et forcée de se plonger dans la magie du 7ème Art, qui réservera peut-être des surprises.

Pour tout connaître des moments phares et de la programmation , il faut commencer par consulter le site du Festival sur le Web.

Attention, il faut toutefois s’inscrire, gratuitement, grâce à une adresse mail, sur la plateforme VOD (elle sera disponible à compter de ce mardi 30 juin à 20h).

Les programmes sont mis en ligne à un horaire déterminé – comme une séance de cinéma.  Chaque film sera disponible individuellement durant 48h après sa première diffusion.

Les rencontres avec les réalisateurs seront retransmises en direct, en Facebook Live, via la page Facebook de la Cinémathèque de Grenoble et du Festival du Film court en Plein air de Grenoble .

 





Source France 3

D'autres articles

FestiPREV, le festival qui donne la parole aux ados dévoile en ligne son palmarès 2020

adrien

Licornes et pamplemousse : la série d’animation “Melvin est magique” bientôt produite à Dijon

adrien

Après le confinement, le cinéma tente des expériences de projection en “drive-in”

adrien

Mickey au manoir de Frankenstein, ou du danger des jeux vidéo

adrien

Clap de reprise pour les tournages de films en Limousin

adrien

Jean Castex et Roselyne Bachelot attendus à la soirée d’ouverture du Festival du film francophone

adrien