cinema-droits-humains.org
Image default
Actus Cinema

Déconfinement – Fête de la musique, plage, 14 juillet : ​​​​​​comment Strasbourg va organiser les animations de l’été

Notez cet article


Il y aura des rendez-vous culturels et sportifs cet été à Strasbourg, mais la grande nouveauté, c’est qu’il faudra, pour assister à de nombreux événements, s’inscrire au préalable. Car distanciation physique et gestes barrières seront de la partie. Les contraintes sanitaires ont donc obligé les élus et organisateurs des festivités, à revoir la tenue des animations estivales. “Ce sera une offre diversifiée et riche, mais avec toutes les contraintes à respecter” explique Roland Ries, maire de Strasbourg. “Nous avons essayé de maintenir le plus possible d’animations, mais ça n’était pas possible pour tout. ” Sûr que le contexte est plutôt perturbant, quand on veut organiser des animations, qui années après années regroupent un large public.

Aussi loin que je me souvienne, je n’avais jamais connu quelque chose de ce genre

 –Roland Ries, maire de Strasbourg

 

Une envie de se rassembler, oui mais …à distance

Le covid19 a des conséquences inattendues. Face à la réorganisation complète obligatoire des festivités d’été, les services culture, sport et événementiel de la ville de Strasbourg travaillent ensemble pour la première fois, sur la politique événementielle. Leur programme commun est construit autour d’un axe principal, reliant la place Kléber au jardin des Deux Rives, sans oublier les quartiers, car dans les quartiers, beaucoup de monde n’ira pas en vacances. Dans les quartiers, les animations se feront en coopération avec les associations et les centres sociaux-culturels. Il y aura des activités pour tous les goûts et tous les âges, du yoga et de la gym douce, d’autres plus dynamiques comme du fitness, step ou breakdance. Avec ses vingt-cinq hectares (côté français) le jardin transfrontalier des deux rives sera par exemple, un lieu idéal cette année, pour respecter la distanciation physique. Tous les vendredis soirs, il y aura du cinéma de plein air sur écran géant, à partir de la mi-juillet. Inscription préalable indispensable.

 

Docks d’été, à partir de début juillet, sur inscription

Installés devant la médiathèque Malraux, les Docks d’été -une plage urbaine éphémère strasbourgeoise- permettent aux familles de marcher et jouer dans le sable, à côté d’une petite base nautique. Des animations pour les enfants y sont proposées par des vacataires ou des associations locales. Mais cette année, pas question de lézarder pendant des siècles…Votre présence sur site sera possible sur inscription préalable et un créneau d’une heure trente. Pour que le maximum de personnes puisse en profiter. Après chaque départ, nettoyage des lieux, pour laisser entrer les suivants. 

Une Fête de la musique réinventée 

Ce 21 juin, la fête de la musique est maintenue à Strasbourg, mais pour exister elle sera particulière ! “Cette année, la fête de la musique se fêtera au balcon. Il n’y aura pas de contenus sur l’espace public. Des animateurs sur des vélos cargos itinérants iront à la rencontre des habitants dans les différents quartiers de la ville.” peut-on lire dans le programme. “Les Strasbourgeois et Strasbourgeoises pourront participer depuis chez eux à l’offre musique itinérante (ex : blind test, jeu de percussions, karaoké…)” Bref , la musique viendra à vous, au pied de vos maisons ou immeubles et ce n’est plus vous qui viendrez à la musique, comme les autres années. Ça évitera les rassemblements dans l’espace public et les potentiels risques de transmission de ce virus qui chamboule nos vies actuellement. Une web radio permettra à tous de suivre les animations musicales. Toutes les informations seront à retrouver sur le site de la Fête de la Musique de l’Eurométropole. 

Un 14 juillet sans feu d’artifice, mais avec un pique-nique républicain 

Le mardi 14 juillet, sera lui aussi différent. Pas de milliers de personnes agglutinées pour s’extasier sur la belle verte ou la belle bleue. “Cette journée sera l’occasion de rendre hommage à toutes les personnes qui se sont investies pendant la crise sanitaire. Un pique-nique sera organisé au jardin des Deux Rives, des contenus participatifs ainsi qu’une ambiance musicale seront proposés pour rythmer la journée. En soirée, plusieurs bâtiments seront éclairés au couleur du drapeau national et des messages d’hommages seront projetés sur les façades.” Inscription préalable indispensable.

Mise en lumière et musique sur la Cathédrale maintenu, mais avec cinq fois moins de spectateurs / © Ville et Eurométropole de Strasbourg
Mise en lumière et musique sur la Cathédrale maintenu, mais avec cinq fois moins de spectateurs / © Ville et Eurométropole de Strasbourg

 

Illumination de la cathédrale : un nombre de spectateurs limité

Le spectacle d’été sur la façade ouest de la cathédrale démarrera mi-juillet et sera prolongé jusque mi-septembre. Cette année, le spectacle durera entre 12 à 15 minutes et sera donné trois fois par soirée. Là aussi, “pour accéder à la projection, une inscription préalable pourra être demandée.” Cet événement de mise en son et en lumière de l’édifice fait partie chaque année des points forts de l’attractivité de Strasbourg. Habituellement ce sont entre 800.000 et 1 million de visiteurs qui se serrent sur la place sous la rosace et dans la rue Mercière, en face. Alors, avec les distanciations imposées, il faut limiter le nombre de spectateurs.

Les touristes seront moins nombreux, mais il y aura sans doute quand même beaucoup de visiteurs. En tout 150.000 prévus sur le parvis uniquement, à moins que la rue Mercière soit investie aussi d’ici-là, mais cela n’est pas déterminé en ce 9 juin 2020. Après avoir sorti mètres et calculette, les organisateurs ont fixé le nombre de 812 personnes sur le parvis par représentation, soit 2.400 par soirée sur les trois spectacles au lieu des 8.000 à 10.000 habituels. 

Les danses et petits concerts folkloriques, en costumes alsaciens, au centre-ville sont également maintenus. Une tradition depuis quarante ans, qui démarrera à partir du 17 juillet. Ces animations s’adressent aussi bien aux touristes qu’au public strasbourgeois durant la saison estivale.

 

Le festival des arts de la rue, distanciation imposée également / © Ville et Eurométropole de Strasbourg
Le festival des arts de la rue, distanciation imposée également / © Ville et Eurométropole de Strasbourg

Le festival des Arts de la rue aura lieu les 7, 8 et 9 août

Jusqu’à nouvel ordre (sanitaire et politique), les spectacles à grande jauge sont interdits. 5.000 spectateurs maximum. Le festival des Arts de la rue (FARSe) se déroulera donc dans des lieux moins nombreux et plus adaptés, avec moins de spectateurs.  La 6ème édition du Festival d’Art de Rue de Strasbourg aura lieu, mais là aussi sous une forme réinventée. Dernières modalités à retrouver sur le site consacré aux animations d’été à Strasbourg. S’incrire au préalable permet de ne pas être refoulé sur place, pour cause de public trop nombreux. 

Si la situation sanitaire devait s’améliorer d’ici- là, « ces mesures pourront être desserrées rapidement» précisent les élus, mais ce n’est que le 22 juin que l’on en saura plus, après le prochain point du Premier ministre, sur la circulation du virus en France. Toutes les inscriptions, si elles sont nécessaires (l’allocution du Premier ministre le dira), il suffira de se rendre sur le site consacré aux festivités de l’été à Strasbourg. 

 



Source France 3

Related posts

Après la Villa Gaby, Le Mucem et l’Alhambra, la Casa Delauze s’associe à Marseille Jazz des 5 continents

adrien

“On s’attend à un engouement”

adrien

La 31e édition du FidMarseille rendra hommage à Michel Piccoli du 22 au 26 juillet

adrien

FestiPREV, le festival qui donne la parole aux ados dévoile en ligne son palmarès 2020

adrien

Licornes et pamplemousse : la série d’animation “Melvin est magique” bientôt produite à Dijon

adrien

le cinéma va se retrouver à Angoulême

adrien