cinema-droits-humains.org
Image default
Actus Cinema

“j’adore les légendes bretonnes, j’y crois beaucoup”

Notez cet article



Entre deux tournages, l’actrice Héloïse Martin revient en Bretagne cet été. Elle rend visite à ses parents, installés à Châteaugiron, sa ville natale, sa “ville de coeur”. Cet après-midi là, elle nous emmène dans son coin secret et mystérieux : la Roche aux Fées.

Héloïse Martin a grandi à Châteaugiron, ville qu’elle a quittée il y a 6 ans pour faire des études de théâtre. Mais dès qu’elle peut, elle y revient : “c’est ma ville de coeur, elle a un charme fou, j’ai toujours autant de plaisir à revenir ici“.

La jeune femme de 23 ans a été révélée pour son rôle dans le film Tamara. L’histoire d’une jolie fille tout en rondeur qui tombe amoureuse du beau gosse de la classe. Héloïse a aussi tourné dans plusieurs séries et participé à plusieurs jeux télévisés, comme Danse avec les Stars. 

 

Je lui ai juré les yeux dans les yeux que je ne lui laisserai jamais la possibilité de se prendre le melon

Billy restaurateur à la Java Bleue

Et quand elle est de passage, il y a un endroit qu’elle ne rate jamais, et c’est là qu’elle nous conduit : la Java Bleue à Amanlis. C’est un peu sa deuxième maison, Héloise y est accueillie comme l’enfant prodige par Billy et Pascal, les propriétaires de ce restaurant très connu dans les environs.  Héloïse y a été serveuse, elle a gagné ses premiers salaires avant de partir à Paris : “Ca a été mon premier job, j’ai commencé à 16 ans, je faisais toutes les saisons. Mon objectif était de mettre de l’argent de côté pour me payer des cours de théâtre

Elle en garde de très bons souvenirs, les patrons aussi. “Je suis fier de son parcours, se réjouit Billy, qui veille comme un deuxième papa sur sa protégée et je me suis promis quelque chose et je lui ai juré les yeux dans les yeux que je ne la laisserai jamais la possibilité de se prendre le melon (…) Tamara, c’était il y a 5 ans, et pour l’instant t’as pas bougé“. 

 

La Bretagne vue par Héloïse Martin : “j’adore les légendes bretonnes, j’y crois beaucoup”

 

La légende de la Roche aux fées : une histoire de famille

Avant de nous séparer, Héloïse Martin nous fait découvrir un dernier endroit. Une allée couverte mystérieuse, c’est la Roche aux Fées. Caché derrière les arbres, on le devine à peine. C’est pourtant le plus grand gros dolmen de France. Un vrai colosse bâti par des fées, nous explique Héloïse qui raconte la légende transmise par son père et qui perdure depuis deux siècles.
 

La légende raconte que si tu viens avec l’amoureux que tu veux épouser, et que si après avoir compté les rochers, vous ne trouvez pas excatement le même nombre de rochers, c’est que l’histoire est mal engagée

Héloïse Martin

C’est ce côté magique qu’elle aime :  “La Bretagne est une terre de légendes, je les adore toutes, que ce soit le tombeau de Merlin dans la forêt de Brocéliande, les korrigans, les fées… Je crois beaucoup à ces histoires, ce sont des légendes qui m’inspirent encore aujourd’hui.” 

A chaque fois qu’Héloïse se rend à la Roche aux Fées, elle compte les rochers, 40, 41, 42, 43… “Je ne trouve jamais le même nombre”, dit-elle en riant. 

A 23 ans, la jeune femme poursuit sa carrière loin des légendes bretonnes, mais il y a fort à parier que les fées se sont bien penchées au-dessus de son berceau.

 



Source France 3

Related posts

avec “Filme l’avenir”, les jeunes des quartiers font entendre leurs voix après la crise sanitaire

adrien

tournage du téléfilm le Voyageur dans les Vosges, en route avec Eric Cantona

adrien

témoignage d’un directeur de cinéma sur une réouverture des salles encadrée

adrien

7 courts-métrages tournés en Occitanie à voir absolument

adrien

Robert Guédiguian et Ariane Ascaride lancent un appel pour sauver le cinéma

adrien

Après le confinement, le cinéma tente des expériences de projection en “drive-in”

adrien