cinema-droits-humains.org
Image default
Actus Cinema

La Haine de retour au cinéma, 25 ans après avoir marqué le Festival de Cannes

Notez cet article



Mercredi 5 août, le film La Haine, réalisé par Mathieu Kassovitz, est ressortie au cinéma en version restaurée 4K. Propulsé par son succès au Festival de Cannes en 1995, La Haine, avant de devenir un film culte, a marqué la 48e édition du festival .

Un costume acheté à la dernière minute, des policiers en colère et un prix de la mise en scène, le film La Haine et la venue de son équipe au 48e Festival de Cannes ont marqué les esprits. Pour fêter ses 25 ans, le film devenu culte est ressorti mercredi 5 août en salles en version restaurée 4K.
 
Le 28 mai 1995, Jeanne Moreau, présidente du jury du 48e Festival de Cannnes, décerne le prix de la mise en scène à Mathieu Kassovitz pour son deuxième film La Haine. Depuis une dizaine de jours, la quarantaine de personnes venues de région parisienne pour promouvoir le film crée un engouement auprès du public cannois. “On est vite devenus les chouchous du Festival. Cannes a besoin de ça, on a fait partie de cette énergie, on a apporté de la fraîcheur, assure le réalisateur à Franceinfo. C’était la fête, on sentait que les gens nous aimaient bien.”
 

“C’était la banlieue qui débarque à Cannes. Il y avait une volonté de faire connaître ce monde à celui du cinéma.”

Marc Duret, acteur dans La Haine

Costume de dernière minute

Quelques instants avant de monter les marches du Palais des Festivals, Mathieu Kassovitz réalise qu’il est le seul à avoir fait l’impasse sur le costume. “Je ne supporte pas les protocoles”, explique-t-il à Franceinfo. Devant l’uniformité du reste de l’équipe qui s’est pliée au dress code strict du Festival, Mathieu Kassovitz cède et court s’acheter un costume dans les rues de Cannes.

Le résultat, visible sur les photos de la montée des marches : une cravate à pois et une veste verte à carreaux. Le lendemain, c’est en sweatshirt qu’il viendra chercher son prix de la mise en scène. 

La montée des marches n’a pas uniquement été marquée par le petit incident vestimentaire de Kassovitz. Les policiers du service d’ordre du Festival ont choisi de tourner le dos à l’équipe du film lorsqu’elle est entrée dans le Palais après avoir entendu que La Haine était un film contre la police. “Ils ont eu le cran de défendre leurs convictions, et je trouve ça très respectable”, a déclaré Mathieu Kassovitz à Franceinfo.

Quelques jours après la cérémonie du palmarès, le film, tourné dans une cité de Chanteloup-les-Vignes (Yvelines), sort en salle. Abordant le sujet peu mentionné à l’époque de la vie dans les banlieues et des bavures policières, le film de Mathieu Kassovitz a rapidement acquis un statut de film culte. En 2013, le réalisateur disait lors des Rencontres cinématographiques de Cannes :

“Tous les jours, il y a quelqu’un qui vient me voir et qui me dit ce film a changé ma vie.” 

Mathieu Kassovitz.

L’œuvre culte de Mathieu Kassovitz, doit être adaptée en comédie musicale.
 





Source France 3

Related posts

Val-de-Saire : la nouvelle vidéo du Goéland 1951 fait rire les restaurateurs de France

adrien

le cinéma en plein air, c’est tendance

adrien

ils tournent un docu-fiction sur l’histoire du duc de Lesdiguières, ce chef de guerre tombé dans l’oubli

adrien

“On aime montrer que tout est possible”

adrien

se promener sur les planches à côté des stars de cinéma

adrien

A la Cinémathèque, l’exposition Louis de Funès s’ouvre aux naturistes de tout poil

adrien