cinema-droits-humains.org
Actus Cinema

Le château de Chantilly, décor du tournage d’une mini-série sur la jeunesse de Voltaire

Notez cet article


Après plusieurs mois à l’arrêt complet, les tournages de films et de séries reprennent petit à petit. Le château de Chantilly est le premier à accueillir un tournage depuis la réouverture des sites culturels, celui d’une mini-série sur la jeunesse de Voltaire. 

Sur le plateau de tournage installé au coeur du château de Chantilly, les sourires font rayonner le visage des comédiens. Des autres travailleurs aussi sûrement, même si on ne le voit pas : scriptes, réalisateurs, maquilleuses, chefs opérateurs, tout le monde porte un masque. C’est ce qu’il fallait pour reprendre le tournage de la mini-série historique sur Voltaire réalisée par Alain Tasma et commandée par France 3. 

Le château de Chantilly constitue le décor parfait pour une histoire qui se déroule au début du XVIIIème siècle.

Le château de Chantilly constitue le décor parfait pour une histoire qui se déroule au début du XVIIIème siècle.

© FTV

 

La reprise, enfin 

On a été très inquiets à un moment, en se disant “comment va-t-on faire pour reprendre les tournages das de bonnes conditions sanitaires ?” (…) Je suis contente, je tiens beaucoup à cette fiction“, explique Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, qui s’est déplacée à Chantilly pour l’occasion. Le tournage devait en effet s’étaler de février à avril, et a été retardé par les mesures de confinement. Il a fallu attendre le feu vert des autorités sanitaires et de la Région pour reprendre.

Un soulagement aussi pour Christophe Tardieu, le directeur du domaine de Chantilly. Ancien directeur du Centre national du cinéma, il a fait de l’accueil de tournages une de ses priorités. “C’est vraiment formidable !“, s’enthousiasme-t-il. Ça fait revivre le château, il renaît après cette crise sanitaire grave. (…) C’est un endroit qui a des potentialités fomidables, j’en ai toujours été persuadé.

 

Les maquilleuses et tous ceux qui travaillent sur le plateau sont masqués, à l'exception des comédiens.

Les maquilleuses et tous ceux qui travaillent sur le plateau sont masqués, à l’exception des comédiens.

© FTV

“Une histoire française”

Les comédiens, eux, s’émerveillent de pouvoir jouer dans un lieu aussi somptueux. “On a trouvé les lieux du versant sud de la région magnifiques, et en particulier Chantilly“, confie le producteur Georges-Marc Benamou. C’est très rare en France.” Il faut dire que le château était parfait pour les besoins de la mini-série, dont le scénario se déroule au début du XVIIIème siècle.
 
Elle raconte une histoire que Georges-Marc Benamou qualifie de “tout simplement française“, celle de Voltaire. “On s’est intéressé au jeune Voltaire, comment devient-on le révolutionnaire de la pensée qui amène à la liberté, à la révolution française, au droit au blasphème ? Au fond, les aventures de ce jeune homme, qui ne naît pas aristocrate, qui se heurte toutes les difficultés sociales, qui a des histoires d’amour malheureuses, des conflits avec l’Église et avec la monarchie… c’est l’exemple même du Français qui va se libérer de toutes ces entraves.

Une mini-série en quatre épisodes à découvrir prochainement sur France 3. Dans un style radicalement différent, le quatrième volet du film à succès Les Tuche est également en tournage dans la région en ce moment, ainsi que cinq séries. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets



Source France 3

D'autres articles

quand Joséphine Baker retournait le racisme contre elle-même

adrien

Rouen : confinés, les habitants d’un immeuble de la rue Pouchet créent une mini série

adrien

le Palace, le cinéma indépendant d’Epernay, contraint de fermer ses portes dès le 28 juillet

adrien

L’image manquante : repenser l’imaginaire visuel de l’esclavage

adrien

La taxe cinéma en outre-mer, un outil très politique ?

adrien

25 ans après, “La Haine a apporté du positif à Chanteloup-les-Vignes”

adrien