cinema-droits-humains.org
Actus Cinema

Loir-et-Cher : le plus grand “drive-in” de France arrive à Blois

Notez cet article



L’obscurité des salles de cinéma et le crépitement des pop-corn vous manquent depuis le début du confinement ? Alors vous allez être ravi du nouvel événement proposé par le cinéma Cap’Ciné de Blois et le conseil départemental du Loir-et-Cher : un “drive-in”, ou cinéma plein air accessible en voiture, du 15 juin au 1er août

Tout droit importé des Etats-Unis et popularisé dans les années 1950, ce drive-in aura lieu chaque soir, à l’aérodrome de Blois Le Breuil. En 47 projections, l’événement fera le tour de classiques comme Orange Mecanique, Pulp Fiction, Shining, le récent et plébiscité Parasites, mais aussi des films plus familiaux comme Grease, Le Grand Bleu ou encore Gladiator.

Le principe même du drive-in et nos choix de films ont vraiment été faits pour montrer aux jeunes ce qu’était le cinéma dans les années 50, Philippe Dejust, dirigeant de Cap’Ciné

A l’heure où la distanciation sociale est plus que jamais nécessaire, le cinéma en voiture reste le moyen le plus sûr pour profiter d’une bonne séance sans le moindre risque, et pour 5€ par personne. Ces séances en voiture permettront donc de faire patienter le public jusqu’au 22 juin, date de réouverture des salles.

Un calendrier fixé depuis plusieurs semaines qui ne pouvait pas prendre en compte les annonces faites hier par Edouard Philippe. “On a tous été un peu surpris de l’annonce du 22 juin, puisqu’on pensait que les cinémas allaient plutôt rouvrir entre le 8 et le 15 juillet. En même temps, le drive-in n’est pas concurrentiel, puisque c’est une incitation à revenir au cinéma avec une programmation orginale”, souligne Philippe Dejust.

Partout en France, ce concept de drive-in se popularise et se répand en période de crise sanitaire. Un festival intinérant a même été créé pour l’occasion. Après s’être installé à Bordeaux du 16 au 24 mai, le Drive-in Festival a prévu de s’installer à Marseille début juin, et dans les Hauts-de-France peu avant juillet.

Le plus important de France

Les Blésois sont chanceux, puisqu’ils vont pouvoir profiter du plus grand drive-in de France une bonne partie de l’été. En effet, l’aérodrome peut accueillir environ 1000 spectateurs en même temps, soit un volume de 250 voitures garées côte-à-côte. Du jamais vu ! 

A la normale, il aurait été difficile de faire venir tant de monde pour la projection d’un film, aussi culte soit-il. Avec le confinement et le manque d’événements culturels cependant, le drive-in ne devrait pas avoir de mal à faire le plein de spectateurs.

“Nous avons tous été confinés et confrontés à l’annulation de tous les événements culturels. Il n’y a plus grand chose à faire le soir, alors l’idée c’est de proposer une offre culturelle avec un cinéma plein air qui permettra de faire ressortir les gens dans des conditions sanitaires assurées.”, se réjouit Nicolas Perruchot, Président du conseil départemental du Loir-et-Cher.

L’écran géant de plus de 18m2 ne manquera pas non plus de couper le souffle aux amateurs du 7ème art. Pour le son : il suffira d’allumer son autoradio, puisque la bande sonore des films sera diffusée sur une fréquence FM.

Nicolas Perruchot l’assure : les collectionneurs de voitures de la région devraient eux aussi être au rendez-vous pour le drive-in, ce qui participera sans aucun doute à l’ambiance rétro de ces soirées d’été en plein air.

Durant ces 47 séances estivales, les spectateurs les plus gourmands trouveront aussi de quoi se rassasier à l’aérodrome puisque Cap’Ciné compte sur la présence de food-trucks et de vendeurs de pop-corn. Drive-in et nourriture à emporter : pas besoin de sortir de la région pour voyager aux Etats-Unis le temps d’une soirée !
 



Source France 3

D'autres articles

Colonialisme vert, une vérité qui dérange

adrien

“On aime montrer que tout est possible”

adrien

le Valois de diamant pour “Ibrahim” du Français Samir Guesmi

adrien

“La situation est catastrophique” pour les cinémas de la Côte d’Azur, des fermetures provisoires envisagées

adrien

jusqu’à moins 70 % de fréquentation dans les cinémas de Bordeaux

adrien

COVID19 “ c’est dur de trouver un équilibre si le corps n’a pas la place d’exister” pour le danseur Awir Leon

adrien